•  
  •  
  •  

Bonjour,

Le terme champ morphogénétique vient du biologiste britannique Rupert Sheldrake. Toutefois le psychanalyste suisse Carl Jung avait déjà décrit un modèle très similaire avec son terme d’inconscient collectif.

Et même dans les plus anciennes religions du monde, comme par exemple l’hindouisme,
on retrouve cette notion de conscience plus grande, de conscience universelle qui englobe chaque conscience individuelle.

Rupert Sheldrake

Rupert Sheldrake

Carl Gustav Jung

Carl Gustav Jung

Le plus simple est de vous imaginer le champ morphogénétique comme une sorte de base de données ou mémoire collective. Chaque espèce a son propre champ morphogénétique, sa propre base de données.

Dans cette base de données, le code original (le code génétique parfait) est encore enregistré.
Chaque créature a donc sa propre matrice, son propre code avec sa vibration énergique correspondante.

Et ce code est toujours à notre disposition.

Consciemment et avec une intention claire, vous pouvez à nouveau vous reconnecter à votre code génétique original et parfait.

Au fur et à mesure des expériences vécues par les êtres d’une même espèce, de nouvelles informations et de nouvelles connaissancesse rajoutent dans les champs morphogénétiques. Si beaucoup de ces informations se rapportent à un même sujet, par exemple dans notre cas le rajeunissement, un phénomène intéressant s’installe.

Il s’agit du phénomène de la masse critique. Vous pouvez l’imaginer comme un seuil qui fait basculer une ancienne vérité ou réalité existante dans une vérité réactualisée, nouvelle.

Cela signifie qu’à ce moment-là, une espèce entière a soudainement et simultanément accès à ces nouvelles idées et informations, elle peut les appliquer immédiatement.

Si par exemple suffisamment de personnes travaillent sur le sujet du rajeunissement et sur la reconnexion avec la matrice d’origine, alors toute l’humanité peut en profiter et tirer avantage de cet effet de masse critique. Nous sommes en effet tous reliés.

Lors d’un channeling canalisé par AnaMaria, j’ai posé une question aux énergies présentes, à ces enseignants du monde invisible :
« Pourquoi le travail en conscience sur le rajeunissement ne se manifeste pas sur le corps physique aussi rapidement que je le souhaiterais ? »

Ils m’ont répondu : « C’est justement parce que les nouvelles informations et connaissances doivent se rajouter à cette mémoire collective. Le but est de bousculer les anciennes croyances et de déclencher un effet de masse critique. Une fois que le rajeunissement sera établi dans les croyances comme une réalité possible, ce travail sera plus facile et accessible à tous. »

C’est cela le travail des pionniers et des avant-gardistes. Ils préparent le chemin.

Vous sentez vous, vous aussi l’âme d’un pionnier ?

Bien à vous,

Anneliese

 

 

Plus d’infos sur le soin Rajeunir en conscience

 

 


  •  
  •  
  •